macedoine mayonnaise

Les plats à base de mayonnaise

La mayonnaise est une sauce plutôt onctueuse et généreuse, qui accompagne avec beaucoup de gourmandise de nombreux mets. On la dépose dans un coin de son assiette, pour déguster avec sa viande ou son poisson (chaud comme froid), avec ses légumes croquants lors de l’apéro ou avec son sandwich rafraîchissant…

Mais la mayonnaise, c’est également la base liante de certaines recettes, un élément indispensable pour des plats réussis !

La salade russe ou salade Olivier

Vous la connaissez sûrement sous le nom de « macédoine », la salade russe est composée de pommes de terre, carottes, petits pois, œufs durs et olives, elle s’accompagne nécessairement d’une sauce mayonnaise.

D’origine Russe, cette préparation a finalement évolué au fil des années et selon les mains expertes entre lesquelles elle est passée.

Aujourd’hui, on appelle salade russe toute salade qui réunit des légumes frais coupés en dés, liée avec une sauce mayonnaise, de préférence montée à l’huile d’olives. On fait cuire les légumes, qu’on laisse refroidir et le tour est joué.

La salade coleslaw

Cette recette puise son origine sur les terres américaines, mais est tiré des livres de recettes des hollandais, qui cultivaient le chou en grand nombre dans l’Etat de New-York.

L’histoire de son nom nous vient donc du néerlandais « koolsla », qui signifie « salade de choux », un nom qui s’est anglicisé avec les années pour devenir « coleslaw ». Pour un vrai coleslaw, il vous faudra uniquement du chou cru, des oignons et des carottes, le tout râpé et lié avec une mayonnaise vinaigrée.

Depuis son apparition dans la liste de nos entrées, le coleslaw connaît évidemment des variantes, comme l’introduction du chou rouge, ou encore de certains fruits comme la pomme ou l’ananas, toujours râpés ou hachés grossièrement.

La salade piémontaise

Voici une recette dont il est difficile de retracer l’histoire. Si son nom la range dans les secrets de la cuisine italienne, avec des origines du Piémont, une région italienne du coté de Turin, l’une des légendes qui fait parler de cette salade raconte qu’elle aurait été inventée par des serviteurs, qui récupéraient les restes de nourriture de leurs maîtres, pour en faire une salade.

Très consommée en France, la piémontaise contient des œufs durs, du jambon blanc, des tomates, des pommes de terre et des cornichons, le tout coupé en dés et lié avec une sauce mayonnaise à l’huile d’arachide et à la moutarde.

La salade brésilienne « salpicao »

Moins connue des amateurs de salades, cette préparation brésilienne mérite pourtant toute notre attention. A base de carottes, maïs, céleri, pommes, poulet grillé et mayonnaise, la salpicao se déguste bien fraîche à toutes les saisons.

Elle connaît aujourd’hui de nombreuses variantes, et certains remplaceront le fruit par la pomme de terre, d’autres ajouteront des poivrons rouges et verts pour le goût et les couleurs, et enfin, pour suivre les traditions exotiques, il faudra déposer sur chaque assiette quelques croustilles ou chips, pour ajouter du croquant et encore plus de gourmandise.